Equipement des entreprises

Certaines entreprises s’équipent de défibrillateurs, n’attendant pas qu’un texte les rendre obligatoires comme c’est le cas pour les extincteurs. C’est le cas de nombreuses sociétés recevant de la clientèle (grands magasins, hypermarchés, hôtels,  ….). D’autres sociétés le font également à l’usage de leur personnel.

Dans tous les cas, des principes de base sont à respecter :

  • Mettre les appareils dans des endroits où ils sont facilement identifiables avec une signalétique appropriée. (Dans certaines sociétés, les DAE sont dans le local des agents de sécurité et beaucoup trop de temps est perdu pour les trouver et faire venir sur le lieu de l’arrêt cardiaque).
  • Initier le personnel aux gestes de base (formation courte au massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur). Ces séances doivent être renouvelées car des rappels sont nécessaires et il faut initier le personnel nouveau).
  • Signaler la présence de défibrillateurs sur la porte de l’entreprise pour que des personnes extérieures puissent en être informé et qu’ils soient utilisés en cas d’arrêt cardiaque sur un lieu proche de l’entreprise. Pensez à les déclarer à ARLoD.
  • Effectuer les contrôles de maintenance nécessaires (Dates de péremption des batteries et des électrodes) pour être certain que l’appareil sera opérationnel lorsqu’on en aura besoin.

De plus en plus de défibrillateurs implantés dans les entreprises sont recensés dans la base de données ARLoD, soit directement par les sociétés ou organismes, soit par les fabricants ou distributeurs. Ils ne sont généralement disponibles qu’aux heures ouvrées.