ARLoD

Mort subite : 2017 sera-t-elle une grande année pour sauver des vies ?

L’Assemblée Nationale a voté à l’unanimité un texte de loi concernant les défibrillateurs automatisés externes (DAE) en Octobre 2016. Il a deux objectifs :

  1. Déterminer les établissements recevant du public qui seraient tenus de s’équiper d’un défibrillateur,
  2. Créer une base de données nationale des défibrillateurs (implantation et accessibilité).


Ce texte va dans le bon sens, même si les préconisations sont limitées (Voir l’article publié dans la Revue des SAMU en décembre 2016). Mais pourra-t-il être mis en application avant les élections ?

En attendant que le relais soit éventuellement pris par les pouvoirs publics, ARLoD continue son travail de fourmi, recense et localise les défibrillateurs en France. Les informations collectées sont toujours mises gratuitement à la disposition des services de secours.

ARloD sera présente cette année encore dans les principaux congrès médicaux et de secours, comme pour Secours Expo 2017, début février, Porte de Versailles. Nous pourrons ainsi continuer de faire passer nos messages :

  • Pour les professionnels de santé, c’est  s’engager, lors de la prise en charge d’un arrêt cardiaque, à indiquer aux  témoins où se trouve le défibrillateur disponible et fonctionnel le plus proche.
  • Pour les gestionnaires de parcs de DAE et aux sociétés de maintenance, c'est nous aider dans nos actions de recensement pour une meilleure couverture du territoire.

2017 sera aussi l'année d'un resserrement des liens entre ARLoD et la Fédération Française de Cardiologie (FFC) pour travailler ensemble et améliorer encore la prise en charge des arrêts cardiaques.

En France, tout avance lentement mais nous gardons espoir.  Lorsque les témoins d’un arrêt cardiaque agissent vite (quelques minutes), qu'ils font le massage cardiaque et qu'ils défibrillent précocement, les statistiques nationales et internationales montrent que le taux de survie est multiplié par 3 ou 4.

Plus de doute. Notre démarche est la bonne. Les faits et les nombreux soutiens et sollicitations le prouvent. ARLoD est indispensable en France pour améliorer la prise en charge des morts subites à l'extérieur de l'hôpital.

"Défibrillation précoce dans la mort subite"
ARLoD perd son meilleur avocat et ami fidèle le Docteur Roland Scharbach

Dr roland scharbachDès la création d’ARLoD, Roland nous a soutenu, aidé, poussé, stimulé...
Il connaissait parfaitement les qualités et les défauts des différents appareils. Ce n’est pas par hasard qu’il est devenu notre Président d’honneur. A chaque fois qu’un article était publié, il nous en parlait, savait en faire la critique. Les colonnes de La Revue des SAMU nous étaient toujours ouvertes pour présenter nos actions. Son fort caractère cachait une grande sensibilité. Il nous manque déjà.

Dr Bruno THOMAS-LAMOTTE

Vous pouvez lire l’hommage publié par nos amis du Magazine SecoursMag :

http://www.secoursmag.com/newsroom/hommage-dr-roland-scharbach.html

 

 Nos partenaires

Logo cfrc Logo samu
Logo sfmu SRLF logo
Logo sfc Logo sfar
Logo croix rouge Fédération Française de Cardiologie
 

 

Actu

Compte rendu de l’Assemblée Générale 2017 d’ARLoD

Des projets pour 2017 et 2018 !

Lire le communiqué de presseLire le compte-rendu de l'AG 2017 d'ARLoD